Toggle navigation
Toggle search
No image

SESSION : L'Eglise comme fraternité - Michel DUJARIER

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Avec le Père Michel Dujarier, (Sources Chrétiennes, Lyon)

 

Dans notre monde actuel si bouleversé, le terme de « fraternité » réapparaît de plus en plus. C’est le signe d’un besoin et d’un appel. Mais que signifie-t-il exactement ? Il est indispensable et urgent d’en préciser l’origine et d’en clarifier les divers emplois.

Sous le seul mot « fraternitas », les latins désignent deux réalités différentes. Mais les grecs utilisent deux mots pour bien distinguer entre la « communauté de frères et sœurs (adelphotès) » et la vertu que celle-ci exige de pratiquer : « l’amour fraternel (philadelphia) ». Cette clarification de vocabulaire permettra, dans un premier temps, de découvrir que, dès le Nouveau Testament, « Fraternité (adelphotès) » est le nom de la communauté chrétienne. C’est même son nom propre.

Dans un deuxième temps, cette façon de parler trouve sa racine dans le Christ-Frère. En effet, en devenant homme par son incarnation, il est devenu notre Frère en vie humaine, Frère de tous les êtres humains, de ceux de l’avenir comme de ceux du passé. Bien plus, par la vie de Dieu qu’il donne à tous les baptisés, il devient même leur Frère en vie divine, grâce à l’Esprit Saint qui les fait participer à la vie du Père dans la communion trinitaire.

Dès lors, en un troisième temps, sera découverte l’exigence fondamentale qu’entraîne cette communication vitale : « l’amour fraternel (philadelphia) », avec sa dimension universelle. Seront alors précisés les comportements concrets et les perspectives pratiques découlant du nouveau lien vital avec le Christ notre Frère.

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+